Photo Economie américaine vs européenne

Economie américaine vs européenne

La puissance du dollar et l'affluence des investisseurs étrangers sont parmi les piliers de l'économie américaine. Pour l'Europe, le fait qu'elle n'est pas économiquement homogène n'affecte pas totalement sa suprématie économique. Elle demeure une région classée riche et développée. Que résulte alors de la comparaison entre l'économie européenne et américaine ?

L'Europe, un gigantesque marché mondial

L'économie européenne repose en principe sur ses régions avec une forte croissance économique. Sont concernées par cette attribution les régions au cœur de la mégalopole européenne, c'est-à-dire à l'intérieur du triangle formé par Hambourg, Londres et Milan. Cependant, l'Europe arrive en tête de liste économiquement, devançant les Etats-Unis et la Chine, avec tous ses Etats regroupés.

Avec ses 500 millions de consommateurs, le marché de l'Europe constitue une véritable opportunité pour les entreprises européennes. Ces dernières, pour y réussir, doivent s'ouvrir à la révolution industrielle 4.0 qui est actuellement en marche. Dans son essai intitulé « De l'audace », André-Jacques Auberton-Hervé partage une vision optimiste sur ce que devrait être le modèle de croissance européenne à l'heure de l'industrie 4.0. Technicien et entrepreneur, André-Jacques Auberton-Hervé soutient que la révolution de l'industrie 4.0 place au centre le grand public et que ce sont les citoyens qui vont faire le succès des entreprises.

La suprématie économique américaine

Malgré la montée en force de la Chine, les Etats-Unis conservent leur titre de 1ère puissance économique mondiale. La grande dépendance du pays au pétrole handicape toutefois son économie. En 2007, par exemple, les Etats-Unis enregistraient un déficit commercial en hydrocarbures équivalent à 7% du PIB américain.

Et même si la révolution schiste a changé la donne, la dépendance des USA au pétrole demeure un fait. Pour rectifier leur tir, les Etats-Unis sont en train de percer dans les énergies renouvelables. Ils prévoient que ces énergies propres pourraient fournir aux pays 80% de leurs besoins énergétiques dans quelques années.

Cet objectif répond à la préoccupation du monde sur la dégradation de l'environnement liée à l'utilisation des énergies fossiles. Contrairement en Europe, les investissements sur le renouvelable progressent aux Etats-Unis. Chaque année, environ 20 000 mégawatts de capacités supplémentaires sont mis sur le réseau. L'intervention du cabinet de conseils 4A Consulting & Engineering inclut justement les projets sur le renouvelable. De la structuration au suivi du projet, en passant par l'analyse du marché, 4A Consulting & Engineering garantit un accompagnement qui aboutira à la réussite du projet.

Qui remportera la victoire ?

L'économie américaine se porte actuellement très bien, notamment grâce à certaines mesures comme le renforcement du protectionnisme par l'administration Trump. Plusieurs facteurs risquent pourtant de perturber cette stabilité. Parmi ceux-ci, on peut citer la guerre commerciale engagée par les USA contre la Chine et l'augmentation des taux d'endettement des entreprises américaines qui avoisinent les 50% du PIB américain.

A l'inverse, les opportunités découlant de la révolution industrielle 4.0 permettront au Vieux Continent de prétendre à un avenir industriel et économique. Ce point de vue est celui du fondateur de l'entreprise Soitec, M. Auberton-Hervé. Ce dernier explique l'importance de la réactivité pour les entreprises européennes si celles-ci veulent rester en pole position. Le parcours de Soitec illustre parfaitement cette course à la compétitivité. Comptant à l'origine 2 employés, l'entreprise iséroise se déploie actuellement à l'échelle mondiale et embauche près de 1 800 employés.