Photo L'Europe face à la Chine : quels atouts ?
10.03.19

L'Europe face à la Chine : quels atouts ?

Economie mondiale

L'Empire du milieu a commencé à opérer des miracles économiques à partir des années 70 en s'intéressant à l'économie du marché. Ses efforts ont fini par payer lorsqu'il a atteint, en 2014, les 17,6 trillions de dollars américains pour le couple PIB/PPA. Pendant ce temps, l'Europe continue à faire face à une disparité économique importante malgré une économie stable. En dépit de cela, le vieux continent dispose de certains atouts face à la Chine. Explications.

Une ouverture à la révolution numérique

Certains reprochent à l'Europe d'être à la traine par rapport à cette évolution. Toutefois, il se démarque par la volonté de ses membres à accueillir favorablement la révolution numérique. L'internet industriel va favoriser l'innovation et la créativité pour ensuite les utiliser pour la transformation des industries majeures en Europe.

L'Europe n'a d'ailleurs le choix que de privilégier cette révolution s'il veut survivre dans l'ère de l'industrie 4.0. Ses entreprises innovantes ne doivent rater aucun virage technologique pour se rivaliser avec les géants américains, dixit André-Jacques Auberton-Hervé.. La révolution 4.0 oblige les entreprises européennes à réagir vite et à rester en pole position pour ne pas se faire distancer par les leaders du marché, confirme encore l'entrepreneur et physicien André-Jacques Auberton-Hervé.

Certes, il faut avouer la passivité de l'ensemble de l'Europe pour le marché concurrentiel de l'Internet. En effet, seule une quinzaine d'entreprises européennes sont sur la liste des 161 entreprises valorisées en milliards même si non cotées en bourse. Cependant, la Chine semble aussi être en retard pour les recherches liées aux technologies générales. Ce qui ne l'a pas empêchée de briller économiquement.

Un grand marché avec plusieurs millions de consommateurs

La Chine vit actuellement une véritable épopée avec sa nouvelle économie entretenue par près de 34 millions de consommateurs aisés. Ce qui vient grossir les consommateurs potentiels au niveau international des industries de l'Empire du milieu.

De son côté, l'Europe constitue une formidable opportunité pour les industries qui évoluent en son sein avec ses 500 millions de consommateurs. C'est à cette échelle qu'une entreprise peut évoluer si elle veut se mesurer aux géants chinois et américains toujours selon A.J Auberton-Hervé, fondateur du cabinet de conseil 4A Consulting & Engineering. D'ailleurs, ce dernier a été fondé dans le dessein d'aider les entrepreneurs à s'adapter à la révolution industrielle 4.0. Dans ce contexte, le cabinet 4A Consulting & Engineering s'est décidé de se spécialiser dans le management de l'innovation en plus de la gestion des projets complexes dans les renouvelables.

Le souci pour l'écologie

Alors que la Chine est sur le point de s'imposer mondialement sur le plan économique, la pollution reste un problème de taille pour le pays. Pour remédier à la situation, les mesures prises par le gouvernement tendent à faire souffrir l'économie. Ainsi, la réduction de la production de 150 millions de tonnes de charbon et de 50 millions de tonnes pour l'acier en 2017 a causé la suppression de 500 000 emplois dans ces domaines.

En revanche, en Europe, la préservation de l'environnement demeure au cœur de l'actualité. Ce qui explique le soutien accordé au projet respectueux de l'environnement comme les renouvelables. L'entreprise française Soitec a, par exemple, assuré plusieurs installations solaires dans des zones en voie de développement comme le Chili et l'Afrique du Sud. Actuellement recentré sur l'électronique, Soitec a fait partie des entreprises qui a milité pour les technologies photovoltaïques.